Vers un plan de développement intégré en tourisme plein air

Le 8 mai dernier à Laniel, la Société de développement du Témiscamingue a assisté à la présentation de la firme de consultants Beside (Hélène Philion et Jean-Daniel Petit) portant sur une proposition de démarche de développement intégré pour le tourisme de plein air au Témiscamingue.

Suite à cette rencontre qui a réuni une vingtaine d’intervenants du territoire, il fut convenu que le Témiscamingue devait se doter d’une vision et d’une image afin de devenir une destination de plein air. L’arrivée des premiers visiteurs au parc national d’Opémican approchant à grands pas, il y a urgence de mieux se définir comme région.

Selon les consultants, les aventures douces et le tourisme autochtone sont des opportunités à saisir.

La démarche en cours gagnera à être jumelée avec les travaux effectués par la Ville de Témiscaming, la municipalité de Kipawa et la Première Nation de Kebaowek qui a donné récemment naissance à Tourisme Kipawa.

Cette rencontre était une initiative du Comité municipal de Laniel et a été financée par la Société de développement du Témiscamingue.